Mot de passe perdu   S'enregistrer  

« Ce burn-out, emprunt « fourre-tout » facilement remplaçable » (Normalisation IP)

Burn-out
BURN-OUT [bœʀnaut] n.m. (1969, répandu après 1976 ; angl. burn out
« surmenage ») 1. (Gros) coup de fatigue occasionné par un travail intense, creatif et productif souvent au prix de la vie privée. Victime d'un burn-out, Lucie Lucas songe à arrêter « Clem ». [...] Après des années sur les plateaux de tournage, la jeune femme souhaite prendre du temps pour elle, et être plus présente pour ses proches
(PM, 22.12.16). ◊ Occupation, entreprise, réalisation, mise en scène, etc. ayant nécessité de grands efforts. Depuis son précédent spectacle, « One man violent », on ne peut pas dire que Nicolas Koretzky se soit calmé. Au contraire, le voici parvenu à son « Point de rupture ». Ce burn out théâtral est drôle [...] (PM, 03.04.16).

Vous êtes invités à consulter les 9 articles ci-après pour voir que, parallèlement à l’intégration des emprunts nécessaires, le français réagit à l’anglicisation, et pour revenir aux recommandations du premier article (menu accueil)
Burn-out Bluesman Container Free-lance Parking Rally(e)man Recordman Rugbyman Tennisman Yacht(s)man

Slider

Paradigme :

Coup n.m. de fatigue

La reine risque-t-elle le burn–out ?L'agenda chargé de la reine début juin inquiète sa cour.[...] La reine Elizabeth, toujours étonnamment active pour une personne de son âge, fêtera ses 88 printemps le 21 avril prochain. Si l’on a coutume d’être impressionné par sa solidité, Sa Majesté n’est surement pas à l’abri d’un coup de fatigue. Alors depuis quelques jours à Buckingham, la cour de la souveraine s’inquiète, s’énerve même. Début juin, Elizabeth aura un agenda très chargé, trop chargé (PM, 03.04..14).

Épuisement n.m.

Justin Bieber épuisé : la star annule sa tournée mondiale. [...] Il devait continuer sa tournée mondiale, son Purpose World Tour, jusqu’en octobre prochain. Passer aux Etats-Unis et en Chine, faire un tour par les Philippines et par le Japon avant de terminer par Singapour. Il n’en sera rien. [...] D’après le site TMZ, la star de 23 ans serait au bord de l’épuisement et «n’en pourrait plus» après plusieurs mois de concerts, durant lesquels il a déjà assuré près de 154 shows sur six continents (PM, 25.07.17).

Épuisement n.m. professionnel

Burn-out :  Sa reconnaissance comme maladie professionnelle est quasi impossible en l’état actuel de la législation.[...] La souffrance au travail n’est pas un phénomène nouveau, l’épuisement professionnel n’est qu’une de ses facettes qui émerge récemment avec la description d’un tableau clinique qui n’était peut-être pas connu (M, 29.10.17).

Dans les enquêtes, le taux d’épuisementprofessionnel(burn-out) des soignants flirte avec les 50 %. Les étudiants en santé, eux, se disent maltraités, au cours de leur formation (M, 21.03.17).

L’épuisementprofessionnel, ou burn-out, est caractérisé, selon l’Organisation mondiale de la santé, par « un sentiment de fatigue intense, de perte de contrôle et d’incapacité à aboutir à des résultats concrets au travail » (M, 28.06.16).

Concept mal défini et non reconnu comme pathologie médicale, le burn-out, ou épuisementprofessionnel, est un phénomène dont l’ampleur est difficilement quantifiable : de 30 000 à 3 millions de personnes touchées selon les études [...] (M, 31.05.16)

Le burn-out, ou épuisement professionnel, touche de plus en plus de cadres. Pour s'en sortir, une urgence: rompre avec le déni et écouter les signaux envoyés par son corps. En dépit de la forte médiatisation du burn-out, « je vois toujours arriver au cabinet des cadres dirigeants au bord de l'épuisement professionnel et pourtant dans le déni le plus complet », constate Marie-Catherine Beltran, cofondatrice de Transition Carrières[...] Or « se relever d'un épuisement professionnel et retrouver ses pleines capacités de travail requiert entre six et dix-huit mois », rappelle Michel Delbrouck, médecin et psychothérapeute (E, 18.01.12).

Un test pour savoir si vous êtes en burn-out. [...] Etes-vous à risque de subir un épuisement professionnel? Et si oui, ce risque est-il faible, moyen ou élevé?
(E, 17.11.14).

Un agent de l'Education nationale sur sept (14%) se dit en situation d'épuisement professionnel (ou « burnout ») et près d'un sur quatre (24 %) en état de tension au travail, selon une étude du Carrefour santé social, qui réunit la mutuelle MGEN et des syndicats, rendue publique lundi (E, 30.01.12) .

* * *

Supprimer des fonctionnaires ? Pas si facile. […] comment augmenter la durée du travail de gardiens de prison ou d’infirmières déjà au bord de l’épuisementprofessionnel ? Comment, matériellement, l’accroissement de la durée de travail d’un professeur des écoles lui permettrait-il d’enseigner simultanément dans deux classes ? (M, 24.05.16)

Vous aurez bientôt le droit de ne plus consulter vos mails pro à la maison. [...]
La grande loi Travail qui sera prochainement présentée devrait notamment instaurer
un «droit à la deconnexion» et prendre mieux en compte
 l'épuisement professionnel
(F, 12.02.16).

Syndrome n.m. d’épuisement professionnel (terme de médecine)
Le burn out ou syndrome d'épuisement professionnel, que des députés souhaitent voir mieux reconnu, n'est pas défini médicalement mais il recouvre des situations de souffrance psychique bien réelles, mal évaluées et prises en charge en France, selon des spécialistes. [...] Le Dr Légeron évoque de nombreux patients « en dépression par épuisement occasionné par le travail » qui viennent le consulter à l'hôpital Sainte-Anne à Paris. (PM, 15.02.17).

Pourquoi le burn-out n’est pas reconnu comme une maladie professionnelle. [...]

Longtemps peu évoqué, le mot est lâché : le « burn-out », ou « syndrome d’épuisementprofessionnel », toucherait les professionnels de santé (M, 28.10.17).

Benoît Hamon : un programme axé sur la consommation des ménages. [...] À ce titre, il précise que le burn-out, anglicisme pour syndrome d’épuisement professionnel, sera reconnu comme maladie professionnelle sous son mandat (M, 17.03.17).

Qu’est ce que le syndrome d’épuisement ? Le syndrome d'épuisement professionnel se nomme aussi syndrome de burn out (F, 27.09.11).

Maltraitance n.f. institutionnel (offic.)

« Les réorganisations sont en rupture avec les valeurs soignantes », explique Thierry Amouroux, secrétaire général du Syndicat national des professionnels infirmiers (SNPI) CFE-CGC. Il pointe une « maltraitance institutionnelle » à l'égard des soignants (burn out) [...] Un été tragique pour les personnels infirmiers qui n'est pas sans rappeler le suicide du cardiologue Jean-Louis Mégnien, en décembre dernier, défenestré depuis son bureau à l'hôpital européen Georges Pompidou. Certains de ses collègues et proches, qui voyaient dans cet acte une dimension « dramatiquement symbolique », dénonçaient eux aussi une « maltraitance institutionnelle » (PM, 13.09.16).

Épuisement n.m. maternel

Vous travaillez à mi-temps ? Gare au burn-out parental ! [...] Le travail à mi-temps, un piège qui peut mener au burn-out, surtout les femmes. [...] Le travail à mi-temps, un rempart contre l'épuisement maternel ? Non, juge Moïra Mikolajczac, coauteure de
« Le
Burn-out parental : l'éviter et s'en sortir » (P, 04.02.17).

Note 2 :

Haut