En 2019, l’OEP a mis en place, en collaboration avec l'association Défense de la langue française, le prototype que vous voyez.

C’est une surprise pour personne, à l’OEP nous sommes « amoureux » de la langue française, mais aussi d’autres langues, nous ne disons pas lesquelles, et surtout de la diversité des langues et des échanges interlinguistiques. Pour nous, l’emprunt linguistique n’est pas un péché et est même une source de richesse sémantique. Néanmoins les phénomènes que nous vivons, par leur importance et leur rapidité, nous interpellent. Donc, le nda est conçu pour mieux comprendre le phénomène et peut-être mieux le maîtriser. Accessoirement, et si l’on y prend goût, on peut découvrir que le dictionnaire bilingue est un bon moyen d’améliorer son français (et les autres langues en perspective) et son anglais.

Le moment est venu de changer de braquet, comme disent les cyclistes.

Il faut pouvoir payer le rédacteur du dictionnaire et mener une politique éditoriale imaginative, attractive, séduisante, intelligente. Il nous faut donc un petit budget, indépendant du budget de l’OEP.

C’est la raison pour laquelle nous lançons un appel à contribution (on appelle cela aussi « une levée de fonds », « a fundraising »). Nous ne faisons pas seulement appel à votre contribution personnelle, nous vous demandons de diffuser l’appel autour de vous et si vous avez connaissance de structures, type fondations ou entreprises susceptibles d’être intéressées par le projet, voire de personnes influentes pouvant aider à boucler un projet de 12 000 euros, nous vous en remercions vivement par avance.

L’adresse de cet appel est celle-ci :

https://www.helloasso.com/associations/observatoire-europeen-du-plurilinguisme/collectes/nouveau-dictionnaire-des-anglicismes

Top