Le nearshoring, par différence à l'offshoring, est le fait de délocaliser une activité économique, mais dans une autre région du même pays ou dans un pays proche.

Plus proche de nous, plus contrôlable, il est censé permettre des gains de productivité importants sans les aléas et les mauvaises surprises de l'offshoring.

Par exemple, d'après le site relationclient.net, en , 16 % des entreprises françaises possédant un centre d'appel envisageaient de le délocaliser dans une autre région de France.

L'intérêt est de ne pas baisser la qualité du centre de contacts, de ne pas subir d'attaques de la presse pour manque de patriotisme économique, tout en réalisant quelques économies car certaines régions ont un salaire moyen inférieur à d'autres. (Wikipedia)

Equivalents : délocalisation proche, délocalisation dans un pays proche, délocalisation dans le pays.

Compte tenu de l'existence d'expressions simples équivalentes en français, cette expression qui n'an encore qu'une faible diffusion doit être proscrite.

Normalisation NNS : à proscrire


Dictionnaire de l'Académie française : néant
FranceTerme : délocalisation dans un pays proche, délocalisation dans le pays
Le Petit Robert : néant
Petit Larousse : néant


 M : 4 occ. (2017-2021)

Alors qu’en avril, 83 % des dirigeants interrogés envisageaient de développer le nearshoring (délocalisation dans une région proche) vers des pays à bas coûts de l’Europe ou du bassin méditerranéen, ils n’étaient plus que 37 % en octobre. De même, l’idée, impérieuse au printemps pour 62 % d’entre eux, de réduire leur dépendance face à « des sources dominantes ou uniques » se fait bien moins pressante, puisque seulement 37 % y songent encore.(Le Monde 18 novembre 2020 - Mondialisation : le « monde de l’après Covid-19 » attendra)

La tendance du « nearshoring » - L’enjeu est de taille : les entreprises étrangères en France emploient deux millions de salariés, représentent 21 % des dépenses privées en recherche et développement (R&D) et 31 % des exportations. En forte progression en 2017 et 2018 dans le classement européen, l’Hexagone a confirmé son attractivité en 2019, avec 1 197 projets d’investissements annoncés.(Le Monde 27 mai 2020 - La crise relance la compétition autour de l’attractivité économique)

Tant pour la production de pièces que pour les études préalables à leur réalisation, le « nearshoring », l’installation en périphérie, en Roumanie, en Tunisie ou au Maroc, est largement privilégiée.(Le Monde 8 janvier 2019 - Quand les directeurs d’achats s’emploient à défendre le « made in France »)

« Nos ingénieurs ont un avantage par rapport à ceux de Chine ou d’Inde : ils sont sur le même fuseau horaire que l’Europe de l’Ouest », explique M. Salek.Pour définir son activité, il parle de « nearshoring », soit « délocalisation de proximité », par opposition à « l’offshoring », la délocalisation dans les pays à bas coût lointains, notamment en Asie. (Le Monde 22 juin 2017 - La délicate transition de l’économie polonaise)


 Non trouvé