Investigating_Content_and_Language_Integrated_Learning.jpg

Task force. Task force, d’origine militaire, dont l’usage est assez répandu pour le moment, doit être pourvu d’une marque « À éviter » jusqu’à ce que les équivalents français force opérationnelle (milit.), groupement temporaire (milit.), groupe de réflexion, comité de pilotage, équipe spéciale, équipe d’étude et d’action l’emportent.

Task force

Une force opérationnelle, appelée task force en anglais, est une forme d'organisation temporaire créée pour exécuter une tâche ou activité donnée.

Initialement créée dans la marine de guerre des États-Unis, le concept s'est répandu au point d'être à présent utilisé dans beaucoup d'organisations, telles que des entreprises, qui créent des forces opérationnelles pour exécuter des missions temporaires de protection et de surveillance.

Soutenez le projet en vous rendant sur la cagnotte collaborative

La pénétration de mots, d'expressions, de mots propres, de noms de marques, de slogans publicitaires, voire de tournures anglophones, est un phénomène suffisamment massif pour que l'Académie française s'en inquière officiellement et pour qu'un homme comme Michel Serres, rompu à l'internationalisation, constate qu'il y a aujourd'hui plus de mots anglais dans les rues de Paris que de mots allemands sous l'Occupation.

Il est clair que les quelques dizaines de mots anglais qui rentrent dans notre dictionnaire chaque année n'est que la partie émergée de l'Iceberg, et que le nombre de mots véritablement employés est de l'ordre de dix fois supérieur. Tous ne sont pas destinés à s'installer durablement, mais la marée est quand même là, et il s'agit de fortes marées.

Loin de nous l’idée cependant de bannir tous les emprunts que la langue française a fait à de nombreuses langues, de tous horizons, y compris des langues que l’on dit aujourd’hui régionales. Ce serait un triste appauvrissement. Là est justement le problème. L’emprunt en langue est généralement une source d’enrichissement, parce que la langue qui décrit le monde tel que l’on voit, qu’on le perçoit, qu’on le ressent, qu’on le comprend, n’a pas toujours le mot ou la nuance que l’on cherche. Là est la source de l’emprunt, si elle ne trouve pas en elle-même, ce qui peut arriver, ce qu’elle cherche à désigner et à exprimer. Or, avec l’abondance d’anglicismes à laquelle nous sommes confrontés chaque jour (et cela n’est pas une spécificité française), nous avons affaire à autre chose que l’emprunt ordinaire. Nous voulons comprendre l’anglicisme, facteur aujourd’hui d’anglicisation, ou plus exactement d’américanisation, afin de mieux le maîtriser. Ce faisant, on apprend à mieux connaître non seulement la langue française, mais aussi la langue anglaise. Et ce que nous disons pour le français, on peut tout autant le dire pour l’italien, l’allemand et de bien d’autres langues.
Ce site est interactif. Nous vous invitons à signaler les anglicismes qui vous posent problème et nous essaierons d’y répondre.

Dérivés

Looker vt

La tendance street wear gagne ses galons de phénomène de société. La mode urbaine n'est pas un eldorado pour autant. Beaucoup tentent, peu s'imposent. Mais, au bout du tunnel, c'est le jackpot pour les enfants du milieu. [...]Les grands groupes textiles l'ont bien compris. [...]Mais le business a ses limites. Certains ne veulent pas se fourvoyer : contactés pour « looker » les élèves de la Star Academy, les graffeurs de Wrung ont refusé sans état d'âme (E, 29.10.03).

Les realisateurs français font leur cinema a new york. [...] ils ont juste eu besoin de looker ses acteurs avec des pantalons pat'd'eph' et de trouver soixante oldsmobile et cadillac (F, 05.06.12).    

Looké, -e adj.

Les cultures urbaines sont de plus en plus « cool » et les grandes marques leur courent après.[...]. La soirée [la soirée Yard au Grand Palais lors de Cinéma Paradiso au mois de juin 2013] a réuni 5 000 personnes de Paris et de la banlieue: des filles lookées, des amis basketteurs, des skateurs (L, 24.04.14).

Les meilleures tables du IXe. [...] un service looké maison [...] (F, 12.05.12)

Se looker v. pr.

Dressing plein de fringues et d'accessoires mais look gris souris presque tous les matins, pourquoi certaines femmes aiment la mode mais n'osent pas la porter? [...]Pascale, jeune lyonnaise en pantalon noir et top passe-partout avoue carrément que son manque de style est conscient. [...] Se looker au bureau reviendrait donc à révéler sa nature profonde et qui plus est, sa féminité! Un challenge qui demande d'avoir une personnalité et une place dans l'entreprise bien consolidées (E, 08.06.11).

Sifiso Dlamini appartient à la jeunesse noire branchée de Johannesburg, qui donne à la capitale économique sud-africaine des airs de New York. [...]Sa clientèle est originaire de la township de Soweto comme lui. De celle qui a des comptes à crédit pour se looker de la tête au pied, achetant des chaussures donnant "une démarche de roi inspirant le respect" aux hommes, et aux femmes « une allure sexy, relax » (P, 29.07.12).                                                
Relooker vt

Dès les années 50, l’harmonisation du réseau d’agences ainsi que la décoration des cabines d’avion mobilise l’avant-garde. Charlotte Perriand relooke les agences de Londres, Tokyo, puis Paris (PM, 21.03.14).

28 juillet 1835. Louis-Philippe réchappe de justesse à la machine infernale de Fieschi le Corse. Pour tuer le roi, Giuseppe Fieschi, 44 ans, a confectionné une mitrailleuse en alignant 25 canons de fusils. [...]Le jour fatidique, le petit Corse marche bravement à la mort. C'est son jour de gloire. Il s'est fait relooker par Christina Cordula sur M6 (P, 28.07.13).                                                        

Se relooker v pr.

La passion de la rando désormais en kiosque. Le magazine de la FFRandonnée se relooke avec une nouvelle formule en vente à partir du 20 mars (L, 20.03.14).

Chez Flottes. [...] Cette bonne brasserie vient de se relooker sans perdre sa nature. Fruits de mer, harengs pom-mes à l'huile, tête de veau, entrecôte de Salers et profiteroles au chocolat assurent dans la gaieté (P, 19.01.07).

Relooking n.m.

Un Firefox nickel Chrome. WebLa version 29 du navigateur libre, sortie mardi, simplifie la synchronisation entre différents appareils et amène un relooking complet qui consiste essentiellement à copier la concurrence (L, 29.04.14).  

Les ventes aux enchères de mobilier provenant de palaces parisiens ont leurs habitués, de plus en plus nombreux à profiter du « relooking » constant des grands hôtels pour acquérir des pièces originales voire uniques (P, 11.10.13).                                            

Lookbook n.m.  

Le lookbook printemps-été de 2014 de la marque Veja (L, 24.04.14).  

Pour sa collection automne-hiver 2013-2014, Eric Bompard présente la ligne Labo aux matières et effets futuristes. Découvrez le lookbook (E, 07.10.13).

Note 2 :

Le normème paradigmatique look / personnage est artificiel, étant donné que
le composant sémique « apparence » est inséparable dans personnage des qualités intrinsèques d’une personne (par ex. un inquiétant personnage), tandis qu’un look est un aspect élaboré sciemment, souvent aligné sur des autres.

Note 3:

         Le néologisme familier un petit air, ainsi que les substituts neutres physique n.m. et allure n.f. ne sont nullement concurrenciels et ne sont recommandés que dans la perspective d’enrichissement de la langue vu la valeur nominative de look, mot-clé de la look-génération (Jean Baudrillard).

– Tu te baignes? demandait Bertrand.

Il était devant moi sur un pied et je le regardais avec approlation [ … ] Il avait
un petit air sain et propret.

– C’est une chance pour nous d’avoir la peau mate, dit-il. Regarde les autres
(SFS, p. 47).

Surprises sous les étoiles.

Le chanteur Devendra Banhart, seul représentant de la pop folk présent au festival, a un petit air de musicien de San Francisco des années 60 (F, 23.07.05).

Chorus jazz, rock, variétés.

Elle a un petit air de Nico, la chanteuse du Velvet. Jeanne Balibar, la comédienne chanteuse (F Scope, 09.06.04).

Babette est escortée de son boy-friend, Otto Kern, 35 ans, physique de rock-star et tycoon allemand de l’immobilier et du prêt-à-porter « active-wear » (PM, 12.09.86) .

Monique Tarbes, comédienne chevronnée, chanteuse à l’occasion, possède « un look », un physique. Et une voix tout aussi remarquable, en particulier dans l’humour grinçant (H, 18.07.86, p. 29).

Il [Julien] mit une chemise propre, blanche, un pantalon de tennis, un gilet sans manches bleu marine, et se demanda devant la glace de l’armoire s’il avait l’allure de Borotra (LPD, p. 207).

Top