L'empowerment1 (prononcé en anglais : [ɪmˈpaʊərmənt]), ou autonomisation, capacitation, agentivation, ou empouvoirement, est l'octroi de davantage de pouvoir à des individus ou à des groupes pour agir sur les conditions sociales, économiques, politiques ou écologiques auxquelles ils sont confrontés. C'est aussi me processus d'apprentissage pour y parvenir.

Cette notion trouve une application en management des entreprises et des organisations où elle est mise en œuvre afin d'obtenir une participation des salariés à la recherche d'efficacité générale des processus opérationnels. Sous une forme collective l'empowerment est recherché dans des structures comme les équipes semi-autonomes de production ou les cercles de qualité. Sous une forme individuelle, la direction d'une entreprise va chercher à obtenir un empowerment par la délégation de pouvoir ou la décentralisation souvent concrétisées par la mise en place d'une direction par objectif (DPO).

L'emprunt à l'anglais empowerment est fréquemment attesté en français, notamment dans le français de France. Au Québec, différents termes ou expressions sont parfois employés pour remplacer cet emprunt, en particulier « autonomisation », qui est recommandé par l'Office québécois de la langue française depuis 1998. On trouve aussi le néologisme « agentivation », inspiré du terme « agentivité » rencontré dans les écrits de Judith Butler.(https://fr.wikipedia.org/wiki/Empowerment)

Dans les utilisations anciennes du terme, celui-ci apparaissait en italique ou entre guillemets, s'assimilant à une citation, ou encore à l'intérieur d'un nom propre tel qu'un nom de société ou de document officiel en anglais, aujourd'hui il apparaît en plein texte.

Comme les équivalents ne manquent pas et vu la faiblesse de l'apport conceptuel du terme, il convient d'en eviter l'emploi.

Normalisation NNP : à éviter


 Dictionnaire de l'Académie française : néant
FranceTerme : autonomisation, autonomisation du patient, habilitation, renforcement d'équipe (http://www.culture.fr/franceterme/result?francetermeSearchTerme=empowerment&francetermeSearchDomaine=0&francetermeSearchSubmit=rechercher&action=search)
Le Petit Robert : néant
Petit Larousse : néant


M : 199 occ. (1990-2021)

F : 250 occ. (2010-2021)

Le mot est arrivé tardivement dans le monde du travail. Puisant dans les luttes féministes des années 1930, la psychologie des communautés ou encore le mouvement américain des droits civiques, il s’est véritablement répandu chez les Anglo-Saxons dans les années 1970. Les manuels de management se disputent une traduction : « responsabilisation », « capacitation » ou « autonomisation ». (Le Monde 12 avril 2021)


Pouvoir contredire son chef en réunion car il y a une faute sur le PowerPoint, pouvoir quitter le bureau à 15 heures car le travail est fait, pouvoir dépasser les tâches contenues dans les « bullet points » (les points forts) de sa fiche de poste… Mais pour qui se prend Paul, le jeune du service com ? Paul est simplement dans une entreprise où chacun a pris le contrôle des événements qui le concernent, par un empowerment : littéralement, un processus d’acquisition de pouvoir par les salariés.(Le Monde 12 avril 2021 - L’argot de bureau : l’« empowerment » ou l’autonomie retrouvée)

L’Europe n’est pas une collection d’individus isolés, mais une société de citoyens désireux de construire leur avenir. C’est pourquoi une politique supposée sectorielle telle que l’énergie devrait faire l’objet d’une évaluation de son impact sur d’autres politiques, dont la politique régionale et l’empowerment des citoyens.(Le Monde 24 novembre 2016 - « L’avenir énergétique doit reposer entre les mains des citoyens »)

"On doit parler en public de ce qu'on a fait. C'est pas évident mais on a compris que c'était utile pour que d'autres habitants fassent de même", expliquent-elles encore. Une expérience à mi-chemin entre d'éducation populaire, "empowerment" et action revendicative singulièrement riche. Zorah résume leur étonnement de « voir combien notre histoire intéresse ». Avant d'ajouter : "On se sent respectées".(Le Monde 26 avril 2013 - A Blanc-Mesnil, des femmes du quartier des Tilleuls passent de la parole à la plume)

L'"habilitation " (empowerment) de l'individu grâce au pouvoir du saint est donc la caractéristique centrale du rite, et on ne sera sans doute pas surpris de découvrir que la plupart de ceux qui deviennent des anasténarides occupent une place marginale dans la société laique _ ils sont pauvres, politiquement et socialement insignifiants.(Le Monde 10 mars 1990 - Sur les charbons ardents)

C'est une nouvelle année qui démarre et Diane von Furstenberg est de retour avec un selfie en maillot de bain rempli d'amour et d'empowerment.(Le Figaro 5 janvier 2021 - "Suis-je folle de publier ça ?" : à 74 ans, Diane von Furstenberg poste un selfie en maillot de bain"Suis-je folle de publier ça ?" : à 74 ans, Diane von Furstenberg poste un selfie en maillot de bain)

Face à la croissance du marché de la «mode pudique», beaucoup de maisons proposent d’ailleurs cette année des silhouettes à la tête voilée. Mais d’autres le voient également comme un signe d’empowerment.(Le Figaro 7 janvier 2019 - Le foulard fait son come-back chez les millenialsLe foulard fait son come-back chez les millenials)

Maintenant, quatre directions peuvent être évoquées pour stabiliser la région. Tout d'abord, le renforcement des États pour contrôler les frontières et lutter contre l'insécurité galopante. Ensuite, l'empowerment des sunnites irakiens.(Le Figaro 13 juillet 2017 - Renaud Girard : « La destruction de l'EI ne changerait rien à la situation française »)

À droite comme à gauche, on souhaite aller vers ce concept d’“empowerment ”, c’est-à-dire la prise de pouvoir sur soi. (Le Figaro 7 mai 2013 - «L’allocation d’autonomie pour les jeunes, ça fait 15 ans qu’on en parle»)


Dizionario delle alternative agli anglicismi, significati e sinonimi in italiano

 E, Linguaggio aziendale, Politica, Tutti i lemmi

empowerment  in italiano è la conquista (il raggiungimento o l’acquisizione) del proprio potenziale o del potere, sia a livello individuale (quindi l’autodeterminazione, la crescita) sia a livello sociale, per esempio nella politica o nel lavoro; dunque può esprimersi con il potenziamento, il processo di crescita, la valorizzazione, il rafforzamento, l’emancipazione o riqualificazione (l’empowerment delle donne nella politica, o nel mondo del lavoro), la scalata sociale, l’emergere.