« Ce burn-out, emprunt « fourre-tout » facilement remplaçable » (Normalisation IP - Eviter)

« Ce burn-out, emprunt « fourre-tout » facilement remplaçable » (Normalisation IP - Eviter)

« Ce burn-out, emprunt « fourre-tout » facilement remplaçable » (Normalisation IP- Eviter)

Burn-out
BURN-OUT [bœʀnaut] n.m. (1969, répandu après 1976 ; angl. burn out
« surmenage »). Le concept d’état d’épuisement apparaît en France dans les travaux de C. Veil dans les années 1950 pour décrire chez les professionnels, des manifestations qui n’entrent pas dans le cadre de la nosographie classique (Pasquier de Franclieu-Descamps, 2008). Mais le terme de burnout est apparu en 1969 sous la plume du psychiatre américain Harold. B Bradley dans son article « Community-based treatment for young adult offenders », pour désigner un stress particulier lié au travail. Ce terme est repris en 1974 par le psychanalyste Herbert J. Freudenberger puis par la psychologue Christina Maslach en 1976 dans leurs études des manifestations d’usure professionnelle1. Il se propage rapidement depuis quelques années en France où il a cependant de nombreux substituts. Son usage qui n'apporte aucun enrichissement à la langue française, déjà largement pourvue dans le domaine considéré, n'est donc pas recommandé.

Vous êtes invités à consulter les 9 articles ci-après pour voir que, parallèlement à l’intégration des emprunts nécessaires, le français réagit à l’anglicisation, et pour revenir aux recommandations du premier article (menu accueil)
Burn-out Businessman Leader Agressif Made in Promotion Start-up Tour-opérateur Accomplissement

Vous êtes invités à consulter les 9 articles ci-après pour voir que, parallèlement à l’intégration des emprunts nécessaires, le français réagit à l’anglicisation, et pour revenir aux recommandations du premier article (menu accueil)
Burn-out Businessman Leader Agressif Made in Promotion Start-up Tour-opérateur Accomplissement

Vous êtes invités à consulter les 9 articles ci-après pour voir que, parallèlement à l’intégration des emprunts nécessaires, le français réagit à l’anglicisation, et pour revenir aux recommandations du premier article (menu accueil)
Burn-out Businessman Leader Leadership Agressif Made in Promotion Start-up Tour-opérateur Accomplissement

Slider

« Ce tour-opérateur qui est concurrencé par voyagiste, agence (agent) de voyages » TOUR-OPÉRATEUR (TOUR(-)OPERATOR) [tuʀɔpeʀatœʀ] n.m. (1973 ; de l’angl. tour-operator «organisateur de voyages ») Personne ou entreprise qui organise et commercialise des voyages à forfait , soit directement, soit par l’intermédiaire de revendeurs...

« Ce made in à connotations diverses, partie intégrante de ses sens, dont l’élimination rend les emplois abusifs »          MADE IN [mɛdin] loc adj. invar. et n.m. (1906 ; angl. made in « fabriqué en ») 1. Référence au pays d’origine d’un produit ou d’une marchandise en droit commercial libellée en anglais, la mention connotant la...

« Cette start-up, acceptée par la force de l’engouement collectif et grâce à son pouvoir dérivationnel »          START-UP, STARTUP [staʀtœp] n.f. Pl. invar. ou START-UPS, STARTUPS (anglo-amér. start-up, ellipse de start-up company « société qui démarre ») 1. Entreprise innovente de haute ou nouvelle technologie (sans excepter quelquefois...

« Ce leader que le français a intégré depuis le début du XIXe siècle » LEADER [lidœʀ], LEADEUR, -EUSE [lidœʀ, øz] n.m. ou f. (angl. leader « chef, meneur ») 1. (1829) Vieilli Journal. Article de fond qui est l’expression de la politique éditoriale d’un...

« Cette promotion, motivée dans le sémantisme du verbe promouvoir, est utile comme plus substantielle que réclame et publicité » PROMOTION [pʀɔmosjɔ̃] n.f. (DES VENTES) (trad. de l'angl. sales promotion) Opération temporaire de marchandisage en vue de faire connaître un produit nouveau et en avoir un bon débit par des techniques commerciales telles que vente à des prix...

NOMINÉ, -E [nɔmine] adj. et nom (1978 ; de l’angl. nominee « candidat désigné ») 1. Personne (auteur, réalisateur, acteur, etc.) ou œuvre sélectionnée pour être récompensée d’un prix par un choix de jury. Gosling et Fassbender, les oubliés des Oscars [...] dans la catégorie des nominés au meilleur acteur [...] (F, 23.02.12). ◊ NOMINER v. tr. Nominé quatre fois aux...

Top