« Ce burn-out, emprunt « fourre-tout » facilement remplaçable » (Normalisation IP - Eviter)

« Ce burn-out, emprunt « fourre-tout » facilement remplaçable » (Normalisation IP - Eviter)

« Ce burn-out, emprunt « fourre-tout » facilement remplaçable » (Normalisation IP- Eviter)

Burn-out
BURN-OUT [bœʀnaut] n.m. (1969, répandu après 1976 ; angl. burn out
« surmenage »). Le concept d’état d’épuisement apparaît en France dans les travaux de C. Veil dans les années 1950 pour décrire chez les professionnels, des manifestations qui n’entrent pas dans le cadre de la nosographie classique (Pasquier de Franclieu-Descamps, 2008). Mais le terme de burnout est apparu en 1969 sous la plume du psychiatre américain Harold. B Bradley dans son article « Community-based treatment for young adult offenders », pour désigner un stress particulier lié au travail. Ce terme est repris en 1974 par le psychanalyste Herbert J. Freudenberger puis par la psychologue Christina Maslach en 1976 dans leurs études des manifestations d’usure professionnelle1. Il se propage rapidement depuis quelques années en France où il a cependant de nombreux substituts. Son usage qui n'apporte aucun enrichissement à la langue française, déjà largement pourvue dans le domaine considéré, n'est donc pas recommandé.

Vous êtes invités à consulter les 9 articles ci-après pour voir que, parallèlement à l’intégration des emprunts nécessaires, le français réagit à l’anglicisation, et pour revenir aux recommandations du premier article (menu accueil)
Burn-out Businessman Leader Agressif Made in Promotion Start-up Tour-opérateur Accomplissement

Vous êtes invités à consulter les 9 articles ci-après pour voir que, parallèlement à l’intégration des emprunts nécessaires, le français réagit à l’anglicisation, et pour revenir aux recommandations du premier article (menu accueil)
Burn-out Businessman Leader Agressif Made in Promotion Start-up Tour-opérateur Accomplissement

Vous êtes invités à consulter les 9 articles ci-après pour voir que, parallèlement à l’intégration des emprunts nécessaires, le français réagit à l’anglicisation, et pour revenir aux recommandations du premier article (menu accueil)
Burn-out Businessman Leader Leadership Agressif Made in Promotion Start-up Tour-opérateur Accomplissement

Slider

« Cette tenniswoman, n’étant point vieillie, qui constitue avec ses analogues français un paradigme synonymique » TENNISWOMAN n.f. [teniswuman] Pl. TENNISWOMANS, TENNISWOMEN [teniswumɛn] (faux anglicisme : tennis + suff. -woman) Joueuse de tennis. […] la tenniswoman serbe Ana Ivanovic (PM,...

« Mettez à jour votre Larousse ou Robert avec star, à degré supérieur de vedettariat, dont le sémantisme a évolué en français »          STAR [staʀ] n.f. (1919; angl. star « étoile ») 1. Théâtre (1844) Jeune premier, -ière. Cinéma Célèbre vedette de cinéma ; acteur, -trice principal(e) envisagé(e) comme un élément...

         « Ce windsurf et le goût du français pour les mots génériques »            WINDSURF [windsœʀf] (WINDSURFING) n.m. (1972 ; marque déposée anglo-amér., de l’angl. wind « vent » et surf ) Sport nautique qui s’exerce sur une planche à...

« Ce remake, indispensable et parfaitement remplaçable »        REMAKE [ʀimɛk] n.m. (1946; de l’angl. to remake « refaire ») 1. Cin., parfois péj. Nouvelle version d’un film à succès commercial ou artistique. Dirty Dancing : le remake vivement critiqué (F, 13.04.18). « Remake », cependant, n’est pas forcément synonyme de ratage. (E,...

« Ce travelling – terme intégré du cinéma aux multiples emplois figurés dans le contexte cinématographique et autres situations d’usage » TRAVELLING [tʀavliŋ] ou TRAVELING (amér.; rare) n.m. (1930 ; abrév. de l’angl. travelling camera « caméra en mouvement ») 1. Prise de vues cinématographique en mouvement (depuis un train, une automobile, un bateau, un hélicoptère,...

« Ce perchiste « sauteur à la perche », pas de confusion de sens à la substitution du faux anglicisme perchman » PERCHMAN [pɛʀʃman] n.m. (1952 ; faux angl., de perche et suf. -man) Audiovis. Assistant de l’ingénieur du son qui tient la perche pour micro au-dessus de la personne qui parle. Preneur de son, perchman, monteur son, mixeur, ingénieur du son au cinéma ou à la...

Top