« Ce hit-parade, plus concret en tant que « classé » comparé à palmarès, qui est pourtant susceptible de devenir classable »

HIT-PARADE [’itpaʀad] n.m. (1956 ; de l’anglo-amér, angl. hit « succès fracassant » et fr. parade) 1. Palmarès classé des chansons les plus écoutées à la radio, à la télévision pendant une période (semaine, mois, an). 1983. Acteur de cinéma et de boulevard à succès, Menez [Bernard Menez] se lance dans la chanson. S'ensuit l'incontournable ritournelle que l'on sait, Jolie Poupée, disque d'or et numéro 1 au hit-parade (M, 24.01.14).Palmarès de succès commerciaux dans le domaine des disques de variétés. [Pauline] : « Je sais bien qu’il y a la vente, les hit-parades et tout ça. Mais je suis sûre que ce n’est pas pour ça qu’il chante, Dickie. » ( MJFD, p. 146) 2. Par ext. Classement des résultats couronnés de succès, de réussites ; classement selon une certaine gloire, renommée. Le hit-parade des livres scientifiques (SA, 1982, № 419, p. 15). Palmarès classé de personnes ayant reçu une récompense (lauréats des concours, vainqueurs des compétitions, etc.). La célèbre animatrice afro-américaine de télévision [Oprah Winfrey] se retrouve en tête du hit-parade annuel des célébrités dressé par le magazine Forbes (L, 30.06.13). ◊ Palmarès classé des personnalités les plus dignes, distinguées, célèbres. Si les Français semblent parfois se désintéresser de plus en plus de la politique, les couples politiques les fascinent [...] et ils les placent en tête de leur hit-parade, distançant ainsi les stars du grand et du petit écran (PM, 04.01.90, p. 86). 3. Au hit-parade de l’actualité, au premier plan, en vue.

Normalisation NNP : à éviter

Haut