Auteur de la fiche : Christian Tremblay

 Emprunt de l’anglais customise (ou customize), dérivé de customer, qui désigne l'adaptation par le marchand de la marchandise au client et la fabrication sur mesure.

Customer lui-même dérivé de custom avec le suffixe -er → voir coutumier en français. Il est passé du sens de « client coutumier, habitué » à celui de « client ».

Coutume en français, custume (attesté en 1080) est issu du latin consuetudo (habitude, manière d'agir propre à un peuple). Le retour au français de l'anglicisme custom s'effectue avec un changement complet de sens, voire une inversion de sens par rapport à son quasi-équivalent orthographique français, ce qui le rend impropre à une réimplantation en français. L'équivalent sémantique en français est personnaliser, avec cette nuance qu'il s'agit d'une adapatation à la personne, en tant que cliente dans un contexte commercial.

Normalisation NNP : à éviter

Haut