Open-space, télétravail, ou coworking sont des réalités bien connues des français, ancrées dans le langage courant. Le desk sharing reste en revanche plus confidentiel. De nombreux français n’en ont encore jamais entendu parler. Il séduit pourtant de plus en plus d’entreprises. Comme toute pratique, il comporte son lot d’avantages et d’inconvénients.

Le concept du desk sharing est simple : les salariés n’ont plus d’espaces de travail attitrés. Des emplacements sont mis à disposition sur plusieurs plateaux, et chacun s’installe où il le souhaite chaque matin. (https://groupechd.fr/blog/avantages-et-inconvenients-du-desk-sharing/)

Equivalent : bureau partagé, partage de bureau

Le terme ayant un équivalent simple en français, il n'y a pas lieu d'utiliser cet anglicisme émergent porté par le marketing immobilier.

Normalisation NNS : à proscrire

Haut